Fiches de lecture

Les fiches sont classées par ordre alphabétique (à partir des noms d’auteur).

Cliquez sur le titre pour accéder à la synthèse

BEL HADJ, Lotfi

Fiche de lecture : « L’Afrique et son capital carbone »

Synthèse par V. Istin

Lofti Bel Hadj est un entrepreneur franco-tunisien né à Tunis. Il a fondé et préside aujourd’hui le groupe Alternative Carbon, acteur de premier plan de la compensation carbone avec plusieurs millions d’hectares de zones naturelles menacées enregistrées dans des programmes agroforestiers en Afrique de l’Ouest, à Madagascar et au Brésil. Expert en questions de développement durable en Afrique, spécialiste des questions énergétiques, Lofti Bel Hadj a mené de nombreuses missions sur l’ensemble du continent africain, et dirige un fonds d’investissement dédié aux ressources naturelles et au développement des pays de l’hémisphère Sud.

Lofti Bel Hadj est aussi vice-président de l’Organisation mondiale des experts, conseils et arbitres (OMECA) avec un statut consultatif auprès des Nations – Unies.

BENYUS, Jeanine

Fiche de lecture : « Biomimétisme, quand la nature inspire des innovations durables »

Synthèse par D. Peyrot

« Le biomimétisme est une approche scientifique révolutionnaire qui consiste à imiter les plus belles inventions de la nature – l’efficacité énergétique de la photosynthèse, la solidité du corail, la résistance des fils de soie de l’araignée, les propriétés adhésives des filaments de la moule – pour les adapter au service de l’homme. Dans Biomimétisme (Quand la nature inspire des innovations durables) – le livre qui a rendu cette théorie populaire à travers le monde – Janine M. Benyus nous fait découvrir des applications efficaces et respectueuses de l’environnement, développées par des chercheurs pionniers dans les domaines de l’agriculture, des matériaux, de l’informatique, de l’industrie, etc. Elle nous révèle surtout la merveilleuse richesse de la nature, et nous incite à mieux l’observer pour… l’imiter. »

BONTEMS, Philippe et ROTILLON, Gilles

Fiche de lecture : L’approche économique de l’environnement

Synthèse par M. Diouf

Après un bref rappel de toutes les dégradations environnementales (marées noires, recrudescence des évènements extrêmes, élévation du niveau de la mer, raréfaction des ressources naturelles, perte de biodiversité.) que nous constatons et vivons quotidiennement, les deux auteurs édifient sur les rapports entre économie et environnement. En effet, l’actuelle situation environnementale dont rien n’indique qu’elle va s’améliorer prochainement ne sera pas sans conséquences économiques. Il faudrait dès lors penser aux coûts qu’il faudrait engager pour éviter les dégradations, ou à ceux qu’implique la réparation des dommages. Mais dans ce contexte l’on serait tenté de se poser des questions : qui paie quoi ? à qui ? Sur quelles bases ? à quel rythme ?

C ‘est ainsi que progressivement, une approche économique de l’environnement s’est développée pour répondre aux multiples questions du citoyen lambda mais aussi des acteurs économiques dont l’activité impacte d’une manière ou d’une autre sur l’environnement. Pour ce faire, ils détaillent les méthodes utilisées pour évaluer les biens environnementaux hors marché et coûts de la pollution mais aussi les instruments des politiques environnementales : écotaxe, norme, droit de polluer.

BOURG, Dominique

 Fiche lecture : Pour une 6ème République Ecologique

Synthèse par F. Rigal

Pour une 6e République Ecologique est un livre collectif, issu du travail d’un groupe d’experts – politologues, sociologues et juristes – coordonnés par Dominique Bourg, et réunis pour proposer des pistes concrètes de réforme de notre système démocratique, afin qu’il puisse mieux intégrer les enjeux de long terme rendus de plus en plus prégnants par la crise globale de notre modèle de développement.
Ce livre s’inscrit dans le cadre des propositions de la Fondation pour la Nature et l’Homme, dont le Comité de Veille Ecologique a élaboré, dès 2009, une première contribution pour la refondation écologique et solidaire de nos sociétés, sous le titre Evolution : chapitre 2. La démocratie écologique en est l’un des axes prospectifs, au même titre que la recherche de nouveaux indicateurs, celle de nouveaux principes de régulation ou des modalités pour financer les investissements de long terme.

DENHEZ, Frédéric

Fiche de lecture : Quelle France en 2030 ?

Synthèse par C. Piechta

Quel sera l’impact du dérèglement climatique sur nos paysages, nos côtes, notre agriculture, notre biodiversité, nos villes, nos modes de vie ?
Frédéric Denhez, spécialiste de l’environnement, est journaliste scientifique. Il est l’auteur notamment de
l’Atlas du réchauffement climatique (Autrement), La Nature, combien ça coûte ? (Delachaux et Nieslé) et d’une Brève histoire du climat (L’Oeil9).

DENHEZ, Frédéric

 Fiche de lecture : « La dictature du carbone »

 Synthèse par C. Coqueblin

La dictature du carbone est un ouvrage qui nous offre une réflexion approfondie sur le carbone au sein de notre société. Pour cela, nous allons découvrir quel est le cycle de vie naturel du carbone et sa place au sein de notre environnement. Puis nous verrons l’impact anthropique et les différentes perturbations qu’il occasionne sur cet équilibre naturel et fragile, provoquant des dysfonctionnements ayant des conséquences irrémédiables sur notre futur.

Après avoir mis en place ce contexte général, l’auteur nous propose des solutions qui remettent en cause quelques grands principes de la société (comme l’impertinence du PIB). Il soumet ainsi des axes de réflexion sur les aménagements nécessaires à réaliser puisque notre mode de vie même est responsable de cette urgence climatique. Ses propos seront critiques sur les dispositifs et politiques actuellement mis en place pour mesurer le carbone et le diminuer. Il pointera du doigt les dérives et problèmes associés. Nous verrons ainsi que l’empreinte écologique n’est plus adaptée ou encore que l’étiquetage des produits de consommation comporte nombre de limites.

Pour finir, il nous expliquera comment fonctionne le marché du carbone, victime de nombreuses incohérences internes et mauvais usages par les pratiquants. Au final, il sera inadapté pour mettre en œuvre son objectif principal : la réduction des émissions de carbone.

HULOT, Nicolas

Fiche de lecture 

Synthèse par E. Mahé

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l’égoïsme et l’arrogance d’êtres supérieurs convaincus d’être « maîtres d’eux-mêmes comme de l’univers ».
Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s’accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d’espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d’hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge…

JANCOVICI, Jean-Marc et GRANDJEAN Alain

Fiche de Lecture : C’est_maintenant!

Synthèse par M. Bouchot

Alarmistes, mais surtout lucides, ils apportent au lecteur une vision crue, sans fioriture, du monde qui l’entoure : économie mondiale, démographie, environnement, climat, énergie, tout est passé en revue dans le but de faire réagir la conscience humaine sur les différentes aberrations de notre quotidien basé sur une croissance infinie d’un indicateur désormais obsolète (si il fut une fois à la mode) car basé sur des ressources terrestres gratuites et illimitées.

KERCKHOVE, Stephen

Fiche de lecture

Synthèse par L. Motton

« L’écologie est à la mode. Elle est sur toutes les lèvres, rythme les débats, alimente l’agenda médiatique et recouvre nombre de publicités d’une pellicule verdâtre. Par la magie des mots, les écoprédateurs revêtent les habits vert-pâle de l’écologie hors-sol.

Mais derrière les envolés lyriques se cache une réalité moins reluisante qu’annoncée. Le verdissement écologique offre la possibilité aux pires pollueurs de la planète de s’acheter une conscience à bon compte. Avec une étonnante facilité, le nucléaire devient « décarbonné », les pesticides biodégradables, les autoroutes écologiques…

LATOUCHE, Serge

Fiche de lecture : « Vers une société d’abondance frugale »

Synthèse par A. Nguyen

Dans ce livre Serge Latouche, économiste français, souhaite éclaircir certains points sur la décroissance dont il est une des principales figures en France.
La décroissance est un ensemble d’idées permettant de sortir d’un système en perpétuelle recherche de croissance pour sa propre survie. En effet, dans notre système actuel et particulièrement en ces temps de crise, une croissance élevée est nécessaire pour arriver au plein emploi. Or, il n’est pas possible d’avoir une croissance infinie qui soit dépendante de ressources finies en quantité que sont le pétrole, le charbon, le gaz, les écosystèmes, les minerais, etc.

LEVEQUE, Christian

Fiche de Lecture : La Biodiversité au Quotidien

 Synthèse par C. Vilair

L’homme est une espèce invasive et nuisible, et la biodiversité la victime innocente de son activité. Entre démagogie environnementale et diabolisation de l’espèce humaine, le discours des ONG et des médias aborde le sujet de l’impact de l’homme sur l’environnement de manière trop souvent manichéenne. Christian Lévêque tord le cou à de nombreuses idées reçues – considérer l’Amazonie comme le poumon de la planète est une ineptie – et démontre que la réalité est bien plus complexe. Pour qui et pour quoi protéger la biodiversité ? Souhaitons-nous réellement sauvegarder toutes les espèces ? Qu’en est-il du changement et de l’évolution ? Autant de questionnements qui conduisent à nous interroger sur notre place au sein du monde vivant.

McDONOUGH, William & BRAUNGART, Michael

 Fiche de lecture : « Cradle to Cradle »

 Synthèse par M-C. Bourga

William McDonough (à gauche), né le 21 février 1951au Japon, est un architecte et designer américain de renommée internationale, qui cherche à révolutionner

la notion de déchet dans les métiers de l’architecture et du design. Promu « Héros de la Planète » par le magazine Time en 1999, il a gagné quinze prix d’architecture au cours des douze dernières années. Michael Braungart (à droite) est, quant à lui, un chimiste allemand né en 1958, qui préconise que l’on peut avoir une empreinte écologique positive en s’inspirant des systèmes qui supportent la vie. Cet ancien membre de Greenpeace a fondé l’EPEA (Environmental Protection Encouragement Agency) de Hambourg, en Allemagne. Il est également professeur d’ingénierie des processus à l’Université des Sciences Appliquées de Suderburg où il dirige un programme interdisciplinaire de management et de gestion.

Tous les deux à l’origine de la création du concept de « cradle to cradle », autrement dit « du berceau au berceau » dont le principe de base est simple : 

déchet = nourriture

Tous les matériaux doivent être conçus en tant que nutriments.

NGHIEM, Thanh

Fiche de lecture : Des Abeilles et des Hommes

Synthèse par B. Robelin

« Dérèglement climatique, pénuries de ressources, destruction irrémédiable du vivant », l’humanité vit au-dessus de ses moyens ; tel le Titanic fonçant face aux icebergs. Le « développement durable » laisse entendre que tout peut revenir à la normale, moyennant quelques petits sacrifices pour la planète. Malgré la nécessité d’un changement de cap, le système actuel et son pouvoir vertical ne peuvent être la source de ce changement, car favorisant un statut quo. De multiples passerelles existent pour édifier un monde libre et durable, contre impuissance et résignation, de nombreux acteurs s’activent sur le terrain et tachent de mettre en place des solutions à leur échelle pour tenter d’améliorer la situation actuelle. Il est nécessaire aujourd’hui de « polliniser ces idées » à travers de nouveaux outils à notre disposition tel que le web, afin de pouvoir développer une intelligence collective et répondre aux enjeux de nos sociétés.

NORA, Dominique

Fiche de Lecture : Les Pionniers de l’Or Vert

Synthèse par M. Bouchot

L’auteur Dominique NORA nous transporte aux Etats Unis, nous montrant à travers ce livre ce que pourrait être la future économie verte mondiale. Voitures électriques, éoliennes, énergie solaire, bio carburants ; maisons écolos ou simple mode de vie, ce livre retrace la vie de ces pionniers qui ont décidé d’apporter leur contribution aux « Cleantechs » de demain. Que ce soit pour des raisons financières ou simplement par conviction, leur histoire est tout aussi passionnante et mérite de s’y arrêter. Plus qu’un phénomène de mode, ce livre dénote l’engouement grandissant de l’Amérique pour ces nouvelles technologies vertes qui leur permettraient de rompre avec leur dépendance de plus en plus pesante aux énergies fossiles.

ORSENNA, Eric

Fiche de lecture : L’avenir de l’eau

Synthèse par P. Deleris

Après « Voyage aux pays du coton : petit précis de mondialisation 1 » qui présentait la vie de la fibre la plus utilisée dans le monde de sa culture à sa commercialisation, Erik ORSENNA nous amène dans un voyage de 2 ans pour découvrir et comprendre les enjeux de l’eau sur notre planète. A travers ses rencontres, de l’Australie à la France, de la Chine à l’Afrique, l’auteur nous fait partager ses découvertes sur les inégalités croissantes entre les populations et l’impact du réchauffement climatique sur les ressources. Il nous présente différentes approches et recommandations pour préserver et gérer cette ressource indispensable. Enfin, il introduit le concept « d’eau virtuelle » qui donne une lecture différente des échanges mondiaux. Fort bien documenté, servi par une écriture riche, le premier roman dont le héros principal est l’eau.

RHABI, Pierre

 Fiche de lecture : « Manifeste pour la Terre et l’Humanisme »

Synthèse par B. Lallier

SERRES, Michel

   Fiche de lecture : « Le contrat naturel »

   Synthèse par E. Raffin

Avec Le Contrat naturel, Michel Serres a développé, bien avant l’actuel battage médiatique, les tenants et aboutissants de l’urgence écologique. Il s’engage au     cœur même d’une question fondamentale pour l’avenir de l’humanité : le souci écologique. Quelles sont les limites de la planète terre ?Quels sont les devoirs des civilisations modernes envers elle ? Y a-t-il une fin de la nature prévisible? A la croisée des chemins entre sciences humaines, sciences dures et droit, les thèses de Michel Serres ont eu nombre de résonances dans les débats et les institutions internationales chargées de la question écologique, et ont évolué dans un aller-retour permanent avec l’actualité.

%d blogueurs aiment cette page :